• l'orge et les amandes

     

     

     

     

     

     

     

     Orge et les amandes

     

     

     

    On raconta jadis que la typhoïde avait sévit dans toute la région. Les habitants en sont tous atteint et plusieurs d’entre eux sont morts, sauf une enfant de 10 ans la fille de Cheikh Omar.

     

    Qui s’est retrouvé démunie devant la détresse et les souffrances des siens sans savoir comment les soigner.

     

    Zaïna pria longuement le seigneur qui lui indiqua un remède.

     

    Dans la cuisine il y avait des amandes  et de farine d’orge. Zaïna prit une poigne de farine, a qui elle  rajouta un peu d’eau pour obtenir une pate, dans cette pate, il piqua sept amandes décortiqués  puis il la  recouvre et la laisse reposer.

     

    Le lendemain quand il découvrit sa pâte cette dernière avait triplé de volume, il a prit une petite cuillère a laquelle il rajouta un verre d’eau et la fait boire a toutes les personnes de la maison, au bout de quelque jours leurs états s’est amélioré et finirent tous par guerir.pui il continue à soigner tout les gens du village.

     

    Depuis on raconte que dans la maison du  cheikh Omar se trouve la baraka. Ce dernier demanda a toute sa tribu de continuer à cultiver le Levin et de ne plus interrompre cette coutume

     

    Quand j’étais enfant, je voyais souvent ma grand-mère a chaque fois qu’ elle pétrissait le pain elle gardait un bout de sa pate, elle le mettait dans un récipient en terre saupoudré de farine elle le couvrait avec un linge propre elle s’en servira comme levure, afin de perpétuer cette tradition.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :