•  

    La chienne de ma grand-mère

    Quand j’étais enfant, ma grand-mère me racontait de temps en temps où  dés qu’elle voit passer un chien roux, son histoire avec une chienne exceptionnelle nommé Louisa. Qu’elle avait  recueillis jadis pour accompagner le troupeau de chèvres.

    Elle me disait qu’ a l’époque dans leur région sévissait la disette, mais ma grand-mère avait des réserves notables qu’elle gardait dans une sorte de cave secrète,  que mon grand-père avait creusé, et aménagé, dans leur chambre à coucher.

    Leur lit se trouvait au dessus de l’entrée de ce grenier  dissimulé.

    De peur que l’on vienne les piller, ma grand-mère cuisinait discrètement Et faisait manger ses enfants et ses bêtes

     A des moments bien précis où personne ne passait devant leur maison.

    Pendant ce temps, mon grand-père faisait le guet dehors.

    Un jour mon grand-père avait remarqué des silhouettes qui arrivaient de loin, il a alerté ma grand-mère qui, dans la précipitation a oublié de faire manger sa chiennes Louisa qui vient de mettre bas la veille trois beaux petits chiots.

     

    Occupé à éteindre le feu cacher les traces du repas, quand grand-mère remarqua Louisa qui la regarda d’un air amer  et interrogatif a la fois, et lui dit : « et moi ? ».

    ’avoue, que cette histoire de chienne qui parle va peut être nous faire rire, mais ma grand-mère paraissait  tellement affecté, elle avait les larmes aux yeux chaque fois qu’elle lui arrive de raconter ce sombre passage d’un récit tiré d’une sombre époque de sa vie …….

     

      

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :